lundi 21 mars 2016

Dans quel Monde vivons nous 19 mars ? .(incluant aussi des calembredaines, coquecigrues et autres billevesées)

L’aqueduc de Roquefavour, le plus haut aqueduc en pierres du monde
Nous savons que nous ne vivons pas dans un monde parfait, et on a l"habitude de voir dans nos média des exemples de telles "imperfections". Cependant le hasard a fait que ce jour là mon journal abordait dans ses colonnes une telle pléthore d'"imperfections" que je n'ai pu résister au plaisir de vous les faire partager.

Suivez-moi si vous avez l'âme endurcie et le courage chevillé au corps !!


Déchéance de nationalité en page 1 : F.Hollande après les attentats de Novembre à Paris a proposé la déchéance de nationalité pour les terroristes. Mesure contraire (parait-il) aux valeurs de la gauche), mesure sans efficacité opérationnelle (J'ai de la difficulté à imaginer un kamikaze ne pas faire sauter sa ceinture d'explosifs car il risque la déchéance de nationalité ! ) mais (parait-il) à valeur symbolique forte. Après moult épisodes dont je passe les détails (déchéance seulement pour les bi-nationaux ou pour tous les français entre autres), le texte prévoyant la déchéance pour tous (après la mariage pour tous, et bientôt le prélèvement à la source pour tous ) finit par être approuvé par la majorité de l'assemblée. Et, surprise !, le sénat refuse le texte voté par l'assemblée car il créerait des apatrides.
Donc si je résume, la gauche propose la déchéance ! Grâce à la droite, ce texte ne peut pas être présenté au congrès pour incorporation dans la constitution.
La gauche a renié ses valeurs et n'est arrêté dans son bel élan que par le vote du sénat à droite ! étonnant ? Qui a dit "vous avez renié vos valeurs pour des motifs électoralistes, vous récolterez à la fois la honte et une raclée aux élections" (Moi ? en paraphrasant le mot de Winston Churchill après l'entrevue de Daladier et Chamberlain avec A.Hitler en 1939)

Détail amusant (?) : E.Valls dénonce les sénateurs qui n'essaient pas de copier le "consensus" qui avait été obtenu à l'assemblée". Si le Sénat devait toujours copier les décisions de l'assemblée, à quoi servirait-il ?

Magouilles dans la pénitentiaire en page 1  : la cour des comptes dénonce les petits arrangements entre amis entre l'administration pénitentiaire et les syndicats pour maintenir la paix sociale (dispense de travail pour 200 délégués, primes indues, jours de congés non comptabilisés, etc). Je suis toujours étonné de constater que ce genre de choses peut se passer dans l'administration. Traitez-moi de naïf, mais pour avoir beaucoup fréquenté le secteur privé, je pense que ce genre de dérive et absence de contrôle généralisés ne pourrait pas perdurer pendant des années dans le privé. Il peut y avoir des  dérives au niveau individuel mais elles sont rapidement identifiées et stoppées par les services audit et contrôle interne.

En page 5, l'ancien président du Brésil, Lula, rappelé au gouvernement par Dilma Roussef dans ce qui ressemble étrangement à une nomination pour empêcher Lula d'être poursuivi par la justice pour corruption "massive" (Corruption qui aurait peut être aussi effleuré Dilma Rousseff)

En page 7, le coût de la pollution atmosphérique : un ponte de la médecine, distingué par un prix prestigieux, témoigne devant le sénat et assure que la pollution atmosphérique n'a quasiment aucun impact sur la santé de ceux qui y sont exposés (Il cite un chiffre de quelques millions alors que le sénat a ensuite chiffré le coût à plus de 100 milliards). Cet écart parait tellement "gros" qu'on découvre que ce ponte était aussi médecin conseil de Total et recevait de 50000 à 60000 € euros par an depuis plus de 10 ans. Questionné il affirme qu'il a omis de citer ce "détail" quand interrogé sur ces liens avec des Entreprises. Je ne comprends pas comment on peut mentir avec une telle fermeté ( rappel : je n'ai jamais eu de compte en Suisse ! ). Aux USA, au moins, on peut "fauter" ou être outrancier mais ce qui ne pardonne jamais pour un personnage public c'est le mensonge (B.Clinton a failli être destitué non pas parce qu'il avait eu une gâterie d'une stagiaire mais parce qu'il avait menti sur le sujet ! ). Serait-ce un domaine où nous devrions prendre l'exemple sur les USA ?

En page 10, un footballeur après avoir été impliqué dans une affaire de chantage vient d'être entendu pour une enquête de blanchiment visant une société dont il est actionnaire. Je sais bien qu'il y a présomption d'innocence mais cela finit par faire désordre (Du genre, les personnes victimes d'un règlement d'un compte à Marseille n'ont rien à se reprocher mais sont toujours connues des services de police )

Je pourrai continuer à donner des exemples divers et variés mais je me suis limité à ce qui était inclus dans le journal de ce jour...Et il y a tellement d'exemples tous les jours qu'on n'y fait presque plus d'attention, que cela ne nous choque plus depuis longtemps.  I have a dream...d'un monde où les notions de valeurs, convictions, morale, éthique, honneur auraient encore un sens ! mais comme a dit Georges Brassens, sans doute "je suis né avec cinq siècles de retard !  (G.brassens, Le moyenageux)

Voila, ce sera tout pour aujourd'hui. Ciao, bonsoir.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire