mercredi 31 août 2016

Mes commentaires sur ce que Gérard Filoche nomme "Les 17 pires déclarations d’Emmanuel Macron".


Suite à la démission de Emmanuel Macron, circule sur Internet un "florilège" de ce que ses adversaires considèrent avoir été ses 17 déclaration les plus offensantes. Pour clarifier mes idées sur divers sujets, j'ai réfléchi à chacun de ces 17 déclarations et ai apporté mon éclairage personnel et mon opinion. Je vous les livre ci-après.

samedi 2 juillet 2016

Après le BREXIT (Billet 2/2): réflexions sur 51,9% en faveur du BREXIT



A terme, le BREXIT se révèlera-t'-il négatif ou positif
pour le Royaume Uni ? 
J'avais commencé à écrire une billet sur ce que je pensais être les causes du vote "surprise" au référendum UK quand je suis tombé sur ce billet du blog Les Crises qui fait, mieux que je ne pourrais le faire, une analyse des causes du résultat "surprise". Je suis d'accord avec toutes les analyses et conclusions décrites dans ce billet et j'ai donc décidé de le publier sur mon blog. Bonne lecture.

Le BREXIT vécu par un français de Londres

Le billet que j'avais en préparation se proposait de faire aussi une "analyse qualité" des conditions du vote : donc traiter le référendum comme on traiterait un fait peu satisfaisant en Entreprise suivant une démarche qualité : analyser les dysfonctionnement perçus, essayer de trouver la cause de ces dysfonctionnements et proposer des actions pour éviter qu'ils ne se reproduisent moins ou plus du tout. Je publierai peut être cette analyse dans un prochain billet.

Rappelons que un précédent billet a proposé un système électoral et politique alternatif qui, à mon avis, aurait pu remédier ou atténuer les principaux dysfonctionnements constatés cf. Un système alternatif..

Voila, ce sera tout pour aujourd'hui. Je vous souhaite de passer un week-end  harmonieux et vous retrouverai au prochain épisode.

lundi 27 juin 2016

Après le BREXIT (Billet 1/2): réflexions sur un système électoral alternatif

Les réaction des commentateurs et hommes politiques et responsables économiques sur le résultat du BREXIT - inattendu d'après les sondages et pronostics des bookmakers - m'a amené à réfléchir sur le sujet suivant deux axes :
- Que peut-on penser du vote et des réactions diverses aux résultat de ce vote ?
 - Que pourrait être un système électoral alternatif qui susciterait moins de polémiques

Suivez-moi vers un monde plus harmonieux


jeudi 19 mai 2016

De l'intérêt en général, et de l'intérêt du revenu universel, en particulier.


Le revenu universel, un moyen de franchir les difficultés
créées par les mutations de l'économie ? 
La première partie de ce billet a été écrite en Janvier 2011. La deuxième partie, écrite 5 ans plus tard correspond à l'état de mes réflexions sur le sujet du revenu universel. Il m'a fallu du temps pour affiner ma réflexion mais surtout l'état de l'économie et de notre société française ont évolué et ont contribué à changer les perspectives sur ce revenu universel. Enfin quelques exemples de proposition de revenu universel inclus dans les projets de divers candidats à la présidentielle ont été ajoutés en Janvier 2017.

Ecrit en Janvier 2011
Depuis que j'ai décidé de démarrer ce blog, je m'aperçois que mon intérêt pour tout ce qui est l'économie, nos modes de vie et notre culture s'est fortement accru.
Cela vient du fait que je suis passé
 - d'une lecture passive "je lis, je comprends"
 - à une lecture active "je lis, je comprends, je structure la nouvelle information par rapport à ce que je savais déjà sur le sujet, je me forme ma propre opinion à partir de ce que j'ai lu, je me demande comment je pourrais utiliser cette information pour un article du blog et enfin j'identifie les points que je souhaite creuser et  qui me fourniront d'autres informations ou opinions sur le sujet"

lundi 21 mars 2016

Dans quel Monde vivons nous 19 mars ? .(incluant aussi des calembredaines, coquecigrues et autres billevesées)

L’aqueduc de Roquefavour, le plus haut aqueduc en pierres du monde
Nous savons que nous ne vivons pas dans un monde parfait, et on a l"habitude de voir dans nos média des exemples de telles "imperfections". Cependant le hasard a fait que ce jour là mon journal abordait dans ses colonnes une telle pléthore d'"imperfections" que je n'ai pu résister au plaisir de vous les faire partager.

Suivez-moi si vous avez l'âme endurcie et le courage chevillé au corps !!

mardi 15 mars 2016

Un regard curieux sur Le Monde 14 Mars .(incluant aussi des calembredaines, coquecigrues et autres billevesées)

Le village de Gordes dans le vaucluse


En lisant le Monde aujourd'hui et d'autres supports média les jours précédents quelques faits et expressions ont attiré mon attention. Je vous les livre avec quelques commentaires personnels

1. "Je ne dis pas que la Syrie est une démocratie mais quelle est l'alternative ?" (Maziar Khosravi, journaliste iranien ). Du bon sens - que certains peuvent appeler pragmatisme ou peut être même cynisme - mais combien de dégâts ont été causés par de bonnes âmes qui n'avaient pas d'alternative à proposer (Bush et l'Irak, Sarkozy et la Lybie, Fabius et la politique versus la Syrie, etc).

2. Un habillage ou une réalité ? La Slovaquie n'accepte les réfugiés qu'au compte goutte et seulement des Chrétiens d'Assyrie : en privilégiant les Assyriens, il s'agit aussi de sauver l'Araméén, la langue de Jésus. On comprend que dans ce contexte, les réfugiés musulmans ne sont pas les bienvenus.

3. "On ne peut pas dire en Décembre qu'il faut une économie décarbonée et valider en Janvier Notre-Dames-des-Landes" (Pascal Canfin, directeur du WWF France). C'est vrai ! pourquoi faudrait-il faire ce qu'on a promis et tenir les engagement qu'on a pris ? Si c'était le cas, 98% des politiques (Français, au moins - un plus faible % dans certains pays) seraient éliminés !

4. "Je serai là jusqu'au moment où Dieu me dira : "Viens". Tant que je serai en vie, je vais diriger ce pays" (Robert Mugabe, président du Zimbabwe depuis 1987). Encore un pays réfractaire à la démocratie ! Mais y-a-t'il une alternative ?

5. "L'immobilisme est en marche et rien ne l'arrêtera" (F.Fillon à propos de la reculade par le gouvernement sur les points les plus marquants du projet de loi travail). Je trouve cette expression tout simplement sublime ! Et pour avoir pendant des années essayé de promouvoir des changements en Entreprise, je peux témoigner que en général la plupart des personnes sont pour le changement mais qu'elles ne veulent pas changer.

Voila, ce sera tout pour aujourd'hui. Vous pouvez reprendre vos activités habituelles. Ciao, bonsoir.