mercredi 30 novembre 2011

Verre à moitié plein ou à moitié vide? Vive la crise!

Aujourd'hui, trois sujets "d'indignation ou d'incompréhension" et un cri du coeur!

Déni de réalité ...alors que toutes les prévisions des organismes indépendants indiquent une croissance fortement ralentie voire même une légère dépression en Europe, un ministre affirme que la croissance serait bien de 1% en 2012 malgré la crise!

Habillage...tous les économistes indépendants l'affirment: le seul moyen efficace, pour désamorcer la pression sur les taux d'intérêt et permettre aux états de se refinancer, est pour la BCE d'agir en prêteur ultime. Certains vont même jusqu'à penser qu'une simple déclaration de la BCE disant qu'elle était prête à agir en prêteur ultime sufirait; elle n'aurait même pas besoin de le faire rééllement. On sait que certains pays ne sont pas d'accord pour élargir ainsi le rôle de la BCE et j'ai donc lu ce matin qu'un des schémas envisagés actuellement est pour la BCE de prêter de l'argent au FMI qui pourrait alors le prêter à certains états Européens...Y-a-t'il une différence sur le fond? Même si c'est le FMI qui agit en direct, n'e serait ce pas sur le fond la BCE qui agirait en préteur ultime?

Inégalités...elles vont croissant et sont  allègrement rapportées par les divers média. Aujourd'hui encore dans le même reportage les 2 millions de grévistes en Grande Bretagne qui protestent contre l'austérité et l'information que les salaires des 100 patrons des plus grandes sociétés ont vu leur "salaire" augmenter de 4000% depuis les années 80. Ces inégalités deviennent insupportables, même pour moi qui sans doute à juste titre peut être considéré comme un privilégié (un petit privilégié mais un privilégié quant même)

mercredi 9 novembre 2011

Des "crises" actuelles et de l'harmonie

Une fois n'est pas coutume, je me suis intéressé à la situation présente de notre économie et de ce qui est appelé la crise Européenne. Il faut dire que les péripéties et discussion sur la gestion de crise et comment en sortir, viennent "polluer" singulièrement les réflexions sur une société et un monde plus harmonieux.

Ces deux derniers mois j'ai du lire plus de 500 articles sur le sujet, écrits par des personnes de sensibilité et nationalités diverses et vous livre ci après la quintessence de ce que j'en ai retenu. Pourquoi n'aurais-je pas le droit d'exprimer mon opinion alors que tant de personnes le font?

lundi 7 novembre 2011

Un monde "énergétiquement vertueux" pour plus d'harmonie?

Jean-Marc Jancovici sur Facebook figure déjà parmi mes "amis": cela me permet de découvrir fréquemment des articles sur les domaines énergétiques et le climat. Je viens seulement de découvrir son site Internet sur lequel, il écrit et entretient une base documentaire (Documentation) sur ces mêmes domaines de l'énergie et des gaz à effet de serre. Il le fait à titre individuel et personnel et cela mérite d'être précisé car par profession c'est un consultant et il pourrait y avoir mélange des genres, ce qui n'est pas le cas. J'ai passé plusieurs heures ce matin à lire une dizaine de ses écrits et j'y ai trouvé de nombreuses pistes de réflexion qui m'ont parues  très pertinente pour ma recherche vers plus d'harmonie et c'est ce que je vais aborder avec vous aujourd'hui.

mercredi 2 novembre 2011

Ma destination pour un monde plus harmonieux...

Quand j'essaye de définir ce que serait pour moi un monde harmonieux ce serait un monde qui permettrait à chacun de se trouver une place qui lui convient dans la société. A cela il me semble qu'il faut 3 conditions:
  • La satisfaction "garantie" de pouvoir subvenir à ses besoins de base (avoir à manger à se loger, avoir la possibilité de se garder en bonne santé, etc...) 
  • Bénéficier d'une éducation et de formations qui permettent à chacun à trouver des domaines où il peut s'épanouir
  • Une occupation qui permet à tous de s'intégrer dans la collectivité (qui sera en majorité ce qui est communément appelé emploi et "travail" mais qui pourrait avoir une acception plus large)