jeudi 7 avril 2011

De la dure vérité appliquée à la croissance et à l'harmonie

Toujours plus, toujours plus haut,...Est ce soutenable?
Ce billet est la suite du précédent De l'économie, de l'harmonie et de la dure vérité dans lequel je vous faisais partager mon opinion
  • de l'impossibilité pour nos sociétés évoluées de continuer à miser sur une forte croissance de production de biens physiques pour résoudre les problèmes d'emploi, de niveaux de vie, etc.
  • et en conséquence, la nécessité résultante pour les individus d'apprendre "à être heureux" sans avoir à recourir à l'hyperconsommation.
Depuis que j'ai commencé à m'intéresser au problème de la croissance, je m'aperçois qu'il y a des centaines d'article dédiés à ce sujet dans les divers média et j'en ai lu plusieurs dizaines. Voici extrêmement résumés, les principaux arguments qui justifient l'impossibilité d'une forte croissance continue de nos modes de vie actuelles et de notre consommations de biens physiques.